Rechercher

Création d'une liste de cadeaux "raisonnable"


Cadeaux de noël

De nos jours, de plus en plus de parents veulent être moins matérialiste ou n’ont pas le budget pour acheter beaucoup de cadeaux. De plus, des études démontrent qu’avoir beaucoup de possessions matérielles font qu’on les apprécie moins, ce qui nous rend moins heureux. Il en va de soit quand les enfants ont trop de jouets. Voici donc des idées de comment procéder avec la fameuse liste pour le Père Noël en évitant de la frustration tant pour votre enfant que pour vous.


1. En découpant un maximum de 10 images dans des magazines de jouets


Oui c’est chouette de vouloir impliquer les enfants dans leurs choix de cadeaux, mais parfois quand ils regardent dans les magazines, c’est très dur pour eux de faire un choix. Vous pouvez donc leurs proposer de faire un premier choix de 10 choses et par après, leurs demander quelles sont 2 ou 3 qu’ils aimeraient le plus, en expliquant que Père Noël a beaucoup d’enfants à qui il doit donner des cadeaux donc il ne sait pas offrir tous les cadeaux qu’ils désirent.


Si votre/vos enfant(s) questionnent pourquoi leurs amis peuvent avoir certains types de jouets et eux pas, expliquez-leurs que les parents de leurs amis prennent des décisions qui conviennent à leurs familles et que vous vous prenez des décisions qui conviennent à votre famille.


2. Méthodes de 4 cadeaux


Ces méthodes consistent à limiter les cadeaux (pour des raisons financières ou pour être moins matérialiste) en offrant 4 variétés de cadeaux. Vous pouvez demander à votre/vos enfants de vous donner 1 à 2 idées de cadeaux par catégorie.


Méthode 1 :


· Un jouer

· Un besoin – fourniture scolaire / matériel sportif...

· Un vêtement

· Un livre


Méthode 2 :


· Un jouet

· Un livre

· Un cadeau « moment ensemble » – par exemple une sortie au zoo ; une ballade ; une visite à la ferme.

· Un cadeau à donner – quelque chose qu’ils peuvent offrir à d’autres dans le besoin (des jeux avec lesquels il(s) ne joue(nt) plus à offrir à des enfants précarisés ou en institutions ou hospitalisés ; des cartes ou des dessins pour les seniors dans les maisons de repos ; des dons alimentaires pour les sans-abris ; de la nourriture d’animaux pour les refuges.